IT/ EN/ FR/ DE

Les vainqueurs du Grand Prix 2013-2015
Récompensés à Venise

La cérémonie de remise des prix s’est déroulée dans le cadre splendide de l’université IUAV équipe en charge de l’aménagement du pavillon Italie de la 15 ème Biennale d’Architecture de Venise L’invité d’honneur est l’architecte Simone Sfriso de TAMassociati,

La dixième édition du Grand Prix Casalgrande Padana s’est conclue le vendredi 27 mai 2016 avec la cérémonie de remise des prix, qui s’est tenue dans l’Aula Magna de l’université IUAV de Venise, au sein du prestigieux complexe monumental des Tolentini, en la présence d’importants représentants du monde de la conception, de la critique, de l’université et de la communication.

Les concepteurs concurrents finalistes sont plus de 150 et ils proviennent du monde entier. La qualité élevée de leurs propositions démontre la diffusion croissante et la valorisation du matériau céramique dans la construction. En témoignent les lieux mêmes où ont été réalisés les ouvrages récompensés : Afrique du Sud, Qatar, Pérou, Russie, Hongrie, Pologne, Suisse, France et Italie.

Dans la catégorie Centres commerciaux et bureaux, le vainqueur est Zoltán Kun – Kunyho Épitésziroda kft avec son Marché Klauzal à Budapest, en Hongrie ; le deuxième prix a été attribué à Boleslaw Stelmach - Stelmach i Partnerzy Biuro Architektoniczne Sp. Zo.o. avec la Zamkowe Tarasy Gallery - Lublin, Pologne ; tandis que le troisième prix a été attribué à Anthony Orelowitz, Vivien Yun, Amir Livneh - Paragon Architects pour 115 West Street, Johannesburg - Afrique du Sud. Dans la catégorie Bâtiments publics et de services, bâtiments industriels, et autres, le vainqueur est Giampiero Peia - Peia Associati Srl avec le Sky Lounge Bar, Kempinski Residences and Suites - Doha, Qatar ; le deuxième prix a été attribué à Giulio Barazzetta, Sergio Gianoli - SBG Architetti avec l’Église paroissiale de Notre-Dame de la Miséricorde - Baranzate, Milan, Italie ; le troisième prix est revenu à Airat Sibaev - Tatinvestgrazhdanproject NPF Kazan' pour la Gare fluviale, Madrassa (école musulmane) - Bolgar, République du Tatarstan, Russie.

Pour la catégorie Logements résidentiels, le premier prix a été attribué à Jacopo Mascheroni - JM Architecture pour la Montebar Villa - Medeglia, Canton du Tessin, Suisse ; le deuxième prix a été attribué à Rafael Freyre - Arquitectura Rafael Freyre avec la Casa Azpitia - Mala, Pérou ; quant au troisième prix, il est allé à Alain Demarquette avec Aimant si passion - Le Touquet, France. Dans la catégorie Revêtements de façade, Sols extérieurs, le premier prix a été attribué à 5+1AA Alfonso Femia, Gianluca Peluffo - Agenzia di Architettura Srl pour trois projets : Les Docks - Marseille, France, IULM 6 - Université Libre des Langues et de la Communication, Milan, Italie et Life - Nouveau quartier résidentiel dans la zone de l’ancien secteur Draco, Brescia, Italie ; le deuxième prix a été attribué à Labics - Maria Claudia Clemente, Francesco Isidori pour le MAST Manifattura Arti, Sperimentazione e Tecnologia - Bologne, Italie ; enfin, le troisième prix a été attribué à Roberto Drigo - Studio Drigo pour BID-ON FASHION - Shoes Store - Fossalta di Portogruaro, Venise, Italie.

Enfin, un Prix spécial a été attribué à Alessandra Raso et Matteo Raso - Cliostraat pour le Nouveau Stade de Natation de Cuneo, Complexe sportif Parco della Gioventù - Cuneo, Italie, dans la catégorie Piscines. Invité d’honneur de l’événement, l’architecte Simone Sfriso de TAMassociati a proposé une lecture sur les thèmes formulés par la 15 ème Biennale d’Architecture de Venise, au sein de laquelle l’équipe de TAMassociati joue le rôle de curatrice du Pavillon Italie, qui compte Casalgrande Padana parmi ses sponsors principaux. En voyant l’architecture comme œuvre collective pour le bien de tous et en croyant en la capacité de celle-ci à associer d’importantes valeurs sociales à des compétences professionnelles – ce qui caractérise la recherche de TAMassociati – Casalgrande Padana a voulu souligner son lien avec le monde de la conception et de la culture architecturale. Un lien qui s’est renforcé à travers l’initiative du Grand Prix qui, comme l’a rappelé le président Franco Manfredini, grâce à plus de vingt-cinq ans d’existence, représente un observatoire privilégié de l’évolution de l’utilisation de la céramique et du développement de la recherche en conception.

Cette dimension d’originalité a été mise en valeur par les représentants des institutions – Alberto Ferlenga, président de l’université IUAV de Venise, Giuseppe Cappochin, président du Conseil National des Architectes PPC, Anna Buzzacchi, présidente de l’Ordre des Architectes PPC de la province de Venise, et Francesco Dal Co, directeur de la revue internationale d’architecture Casabella – qui, lors de leurs discours de bienvenue, ont relevé combien Grand Prix représente un modèle exemplaire de collaboration entre culture de production et culture de conception, visant à l’élévation de la qualité architecturale et technologique de l’ouvrage.

Comme Franco Manfredini, président de Casalgrande Padana, l’a relevé dans son discours : « l’idée du Grand Prix est née en 1990 avec comme but principal de favoriser une rencontre fructueuse et l’échange de compétences entre nous, producteurs d’exceptionnels artéfacts céramiques, et le créateur de l’ouvrage architectural qui en valorise les qualités absolues à travers leur interprétation créative et leur application concrète dans un ouvrage d’architecture. Depuis sa première édition, Grand Prix a eu le mérite de fournir un cadre actualisé des propriétés techniques et du potentiel d’expression des éléments en grès cérame, en soulignant fortement sa flexibilité et sa polyvalence : des constructions les plus laborieuses d’architecture moderne à la restructuration de ce qui existe déjà ; du design d’intérieur aux sols extérieurs ; des enveloppes de façade aux sols adaptés aux lieux très fréquentés. »

La remise des prix s’est conclue de manière symbolique, avec le lancement de la Onzième édition du Grand Prix. Sont invités à participer tous les concepteurs qui expérimentent et utilisent de manière créative les matériaux céramiques signés Casalgrande Padana dans leur travail. La date limite est fixée au 31 décembre 2018. Comme toujours, seuls les ouvrages réellement exécutés à cette date et n’ayant jamais participé seront admis au concours.